Dogecoin, la « crypto-monnaie du peuple » née comme une blague, vaut déjà plus que les réserves de la centrale